Disciplines 10/01/2022

Slopestyle : Discipline snowboard

Le slopestyle fait partie des disciplines de snowboard, ou surf sur neige en français, avec le big air et le halfpipe. C’est aujourd’hui une épreuve olympique très appréciée par tout le monde. Ce, parce qu’il s’agit d’un sport innovant et excitant. De ce fait, il est devenu une pratique incontournable pour tous les amateurs de sensations fortes.

Slopestyle : tout savoir sur cette discipline de snowboard

Le slopestyle ou « style en pente » est une épreuve de descente acrobatique qui peut se pratiquer sur un snowboard ou des skis. Il est connu telle une discipline de snowboard. Il a commencé à intégrer les épreuves olympiques lors des Jeux olympiques d’hiver de Sotchi en 2014. Il consiste à dévaler une pente remplie d’obstacles comme des rampes, des bosses ou des tremplins.

Le slopestyle a vu le jour aux États-Unis d’Amérique depuis de nombreuses années. D’ailleurs, il fait partie des épreuves du célèbre Winter X-Games version hivernale depuis sa création en 1997, tout comme le big air. Pourtant, il a eu du mal à s’imposer en Europe, en particulier en France. Mais l’exposition médiatique de la discipline lors des Jeux olympiques d’hiver de Sotchi l’a fait connaître en France par la FFS. Et cela en va de même pour les autres pays de l’Europe. Aujourd’hui, le slopestyle est devenu une discipline incontournable, avec le Big air et le Halfpipe, dans toutes les grandes stations de ski de France et de l’Europe.

Le déroulement d’une épreuve de slopestyle

Le principe d’une épreuve de slopestyle consiste à effectuer des styles de figures uniques le long d’un parcours à embûches. Les athlètes passent un à un devant des juges chevronnés et ont droit à deux essais. Seule la meilleure note de ces deux est retenue pour l’athlète. La compétition se divise en trois parties, à savoir les qualifications, les épreuves de demi-finales et l’épreuve finale.

Que ce soit pour un ski ou pour un snowboard slopestyle, la piste est jonchée de toutes sortes d’obstacles qu’on appelle modules. Ces dernières peuvent être en neige (bosses, tremplins…) ou en métal (barres, rampes…). Le rider va dévaler ces modules tout en effectuant des figures acrobatiques. En ce qui concerne la notation des athlètes, la FIS (Fédération Internationale de Ski) a imposé six critères par rapport auxquels ils vont être jugés. Il s’agit de l’amplitude et le style des sauts, de la difficulté des manœuvres, leur variation, leur exécution et leur combinaison. Et il faut noter que mis à part les Jeux olympiques d’hiver, le Burton Us Open et le Laax Open s’inspirent également de ces critères de la FIS. Mais dernièrement, notamment en 2020, le style « jam » a été intégré au X-Games d’Aspen en Colorado. Cela revient à juger l’athlète par rapport à sa performance globale, mais pas seulement selon sa meilleure descente.

Malgré ces critères, c’est plutôt l’impression générale laissée par l’athlète qui compte lors de la notation. Ce, parce que le slopestyle, comme le halfpipe et le big air, est une épreuve artistique. Les figures effectuées par l’athlète ne sont pas notées comme en patinage artistique ou en gymnastique de ce fait.

Le slopestyle aux jeux olympiques et aux championnats du monde

Comme on le sait, le slopestyle est devenu une épreuve olympique depuis 2014 à Sotchi. Son intégration parmi les épreuves des championnats du monde a été faite en 2011. Cela a été le cas tant pour le slopestyle – ski acrobatique que pour le slopestyle – snowboard.

Calgary et Vancouver – Canada, Brest et Lille – France, Lausanne – Suisse, Krasnoyarsk – Sibérie sont des pays qui ont accueilli, saison après saison, ces championnats du monde. Pour l’année 2021, elle s’est tenue dans trois pays différents à cause de la pandémie de Covid-19. Pour la coupe du monde de snowboard, elle s’est tenue en Slovénie (Rogla), aux États-Unis (Aspen) et en Suède (Idre Fjäll). Quant au Championnat du monde de ski acrobatique, c’était aux États-Unis (Aspen), au Kazakhstan (Almaty) et en Suède (Idre Fjäll).

Pour les Jeux olympiques d’hiver de Beijing de 2022, le slopestyle, ainsi que le halfpipe et le big air comptent parmi les épreuves de snowboard freestyle. Mark McMorris, Cassie Sharpe et Shaun White, médaillés aux Jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang-2018, font partie des favoris pour cette prochaine saison.

Dans le même genre

Disciplines 14/01/2022

Slalom géant parallèle - Discipline mondial Snowboard

Le slalom géant parallèle est l’une des disciplines dans la catégorie « alpin » de ces sports d’hiver. Il est aujourd’hui une épreuve au même titre que le half pipe, le slopestyle et le big air qui so...

Disciplines 07/01/2022

Big air : discipline mondial du snowboard

Le snowboard, tout comme le ski acrobatique, fait partie des sports extrêmes. Il se décline en plusieurs disciplines comme le big air (grand saut) le halfpipe et le slopestyle. Chacun d&r...

Disciplines 05/01/2022

Discipline snowboard : Half-pipe

Le half pipe est aujourd’hui connu telle une épreuve olympique des jeux olympiques – world – d’hiver. Considéré comme un sport extrême, il demande un...

Retour en haut
Copyright © 2022 www.mondialdusnow.com